Députes et sénateurs : un euro cotisé pour six euros perçus.

le palais du luxembourg, où siègent les sénateurs.
Le palais du Luxembourg, où siègent les sénateurs. © Annick Larribeau

Sont-ils les mieux placés pour faire voter la réforme des régimes spéciaux ? Les députés et sénateurs jouissent en tous cas de généreux privilèges. Certes, la durée de leur mandat est limitée et ils doivent cotiser double pendant les quinze premières années. Certes encore, leur régime a été modifié en 2007 pour faire passer l'âge de la retraite de 53 ans à 60 ans et les députés qui sont encore fonctionnaires ne pourront plus cumuler leurs deux pensions. Mais cela vaut quand même le coup : pour un euro cotisé, les parlementaires en touchent six une fois à la retraite.

Résultat : un député touche 1 548 euros par mois après un mandat de 5 ans, 3 096 euros après deux mandats, 4 644 euros après trois mandats jusqu'à un plafond de 6 192 euros. Avec le même système, les sénateurs touchent 1 857 euros mensuels après un seul mandat de 6 ans.