Mamy factory : des grands-mères tricoteuses

des retraitées de 59 à 91 ans tricotent pour la mamy factory.
Des retraitées de 59 à 91 ans tricotent pour la Mamy factory. © Andrey Kiselev - Fotolia.com

Une brigade de choc : 40 mamies, âgées de 59 à 91 ans, font cliqueter leurs aiguilles plusieurs heures par jour. Elles tricotent du mohair, de l'alpaga ou du cachemire sortant tout droit de filatures françaises. Créée en octobre 2011, la Mamy factory vend les vêtements pour enfants cousus par cette escouade de grand-mères sur son site Internet et dans un show room à Paris.

Sa fondatrice Stéphanie Leone est partie d'un constat simple : beaucoup de femmes s'ennuient à la retraite. Pour passer le temps, certaines tricotent. Alors pourquoi une clientèle à la recherche de produit de qualité, fait-mains, ne profiterait pas de leur talent ? En échange, les grand-mères de la factory touchent une petite rémunération, entre 4 et 5 euros par bobine tissée. Elles sont toutes sous le statut d'auto-entrepreneur.