La politique économique du Japon

réélu le 12 décembre pour 4 ans, le premier ministre japonais shinzo abe a
Réélu le 12 décembre pour 4 ans, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a pourtant du mal à imposer des réformes efficaces pour relancer l'économie. © Dick Thomas Johnson / Flickr

Le Japon est retombé en récession au troisième trimestre de l'année, avec un recul du PIB de 1,6% en taux annuel. Un cinglant revers pour le Premier ministre conservateur Shinzo Abe, qui avait entamé une politique volontariste d'expansion monétaire et de réformes (les "Abenomics") à son arrivée au pouvoir en décembre 2012. L'injection massive de milliards de yens dans l'économie n'a pas réussi à relancer l'inflation, scotchée sous les 3%.

Shinzo Abe a dû renoncer à la nouvelle augmentation de TVA qui devait pourtant contribuer à enrayer la colossale dette publique (près de 250% du PIB).