Des campagnes marketing plus difficiles

les seniors sont moins sensibles aux phénomènes de mode et aux campagnes
Les seniors sont moins sensibles aux phénomènes de mode et aux campagnes marketing. © jörn buchheim - Fotolia.com

"Les seniors ont tendance à être plus détachés de l'influence d'un groupe, analyse Frédéric Serrière, dirigeant de Senior Strategic, une agence de conseil en stratégie marketing à destination des plus de 50 ans. Ils sont moins sensibles aux phénomènes de mode et aux campagnes marketing". Seuls 34% des plus de 60 ans avouent d'ailleurs faire des achats impulsifs, contre 70% des 18-40 ans, selon une enquête du Credoc.

Le secteur de la publicité devra s'adapter ou pourrait pâtir de ce phénomène, d'autant plus que les marques ont bien du mal à s'adresser à la cible senior, qui déteste se sentir stigmatisée. Pourtant, "les seniors privilégient les grandes marques car ils sont très attachés à la qualité et sont prêts à payer plus cher s'ils sont bien reçus", explique Jean-Paul Tréguer, président de Senioragency, dans son livre Le Senior Marketing.