6e : Shanghai (Chine)

la récession n'a pas entamé la croissance économique de la ville.
La récession n'a pas entamé la croissance économique de la ville. ©  Edmond Ruzicka

Ville la plus peuplée de Chine, Shanghai n'a pas souffert de la crise ou presque. Pendant la récession, la valeur ajoutée par habitant à progressé de 6,4% et la croissance des créations d'emplois s'est maintenue à 2,3%. Et la récession à peine terminée, la ville continue à apporter de la richesse à ses habitants (+7,5% entre 2009 et 2010) et crée des emplois (+3,5% sur la même période). C'est aujourd'hui le plus important centre financier de Chine et la ville ne cache pas ses ambitions de devenir une métropole du même niveau économique que New-York.

Evolution des indicateurs entre 2009 et 2010 :
 Valeur ajoutée par habitant : +7,5%
 Nombre d'emplois :+3,1%