Les Caisses d'allocations familiales grevées par des missions qui ne lui incombent pas

45 % des 62 milliards d'euros versés par la branche maladie sont des prestations
45 % des 62 milliards d'euros versés par la branche maladie sont des prestations pour compte tiers. © Cmon / Fotolia.com

Depuis 1971, les Caisses d'allocations familiales (CAF) ne se contentent plus de verser les allocations familiales. L'Etat leur en a progressivement confié bien d'autres : l'aide personnalisée au logement (APL), l'allocation aux adultes handicapés (AAH), le revenu de solidarité active (RSA)... Résultat : en 2010, 45 % des 62 milliards d'euros versés par la branche étaient des prestations pour compte tiers. Et sur ses 11,7 millions, 40 % n'avaient pas d'enfants.

Certes, l'Etat et les collectivités locales sont sensées verser une compensation pour ce travail. Mais selon la Cour des comptes, elle serait largement insuffisante. Le taux de 2% des sommes versées ne repose sur "aucune étude de gestion", affirme la Cour. Pire : certaines CAF ne facturent pas toutes les compétences déléguées pour "maintenir de bonnes relations avec leur conseil général".