L'OM gagne de l'argent, le PSG en perd

sources dncg pour la saison 2007-2008.
Sources DNCG pour la saison 2007-2008. © OM/Meryl diffusion

En juin dernier, Colony Capital a bien été obligé de remettre de la main au portefeuille pour présenter des comptes honorables à la DNCG, le gendarme financier des clubs de football. Car depuis plusieurs années, le PSG égrène les déficits : 19 millions d'euros en 2006-2007. 12,3 millions d'euros en 2007-2008. Le club est submergé de dettes. A la fin de la saison 2007-2008, elles s'élevaient à 54 millions d'euros, huit fois plus que ses capitaux propres. Pour rembourser un prêt de 10 millions d'euros, le PSG a convaincu un partenaire, Sportfive, de lui faire une avance équivalente en échange d'un contrat de dix ans... Et le club multiplie les techniques comptables : reports de paiement et perception par anticipation de l'argent des transferts.

L'ambiance est plus sereine à l'Olympique de Marseille. L'argent encaissé par les juteux transferts de Drogba et Ribéry permet de voir venir. Pour la saison 2007-2008, le club a présenté un bénéfice de 8,2 millions d'euros, largement alimenté par les produits dérivés et les droits TV perçus grâce à sa participation à la Ligue des Champions.