Au large de San Francisco, des bateaux fantômes

Depuis 1964, le gouvernement américain dispose de plusieurs flottes navales "de réserve" pouvant être mobilisées en cas de conflit. Ces bâtiments militaires, dont certains existent maintenant depuis de nombreuses années, ont servi durant la Seconde guerre mondiale, la guerre de Corée, celle du Vietnam et l'opération Tempête du Désert. D'autres navires civils et marchands datent des dernières décennies. La flotte subsiste, presque inaltérée et hors de portée, sur les eaux côtières de la Californie, du Texas, du Mississippi ainsi que de la Caroline du Nord et du New Jersey. L'une des flottilles, située au large de San Francisco dans la baie de Suisun, était composée de 340 bateaux. Aujourd'hui, elle n'en compte plus que 10, occupés à rouiller sous le soleil de Californie et à déverser des composants toxiques dans l'océan. L'administration maritime des Etats-Unis a ordonné leur démantèlement ; d'ici 2017, ils n'existeront plus. L'accès à ces navires est strictement défendu au public ; se hisser à bord de l'un d'eux représente un sacré défi. Mais la photographe Amy Heiden a obtenu un laisser-passer pour explorer ces navires en ruines avant que certains d'entre eux ne soient détruits, et a pu photographier les ponts et l'intérieur des vaisseaux.
©  Amy Heiden