Bernard Arnault change de jets comme de chemise

le milliardaire a craqué pour ce global express, photographié ici à l'aéroport
Le milliardaire a craqué pour ce Global Express, photographié ici à l'aéroport de Bruxelles. © Wim Callaert

Bernard Arnault et son entreprise LVMH semblent se lasser rapidement. Les jets du géant du luxe sont changés tous les cinq ans, ou presque. Déjà dans les années 80, il n'a utilisé son Beech 200 que quatre ans avant de le revendre à Jean-Jacques Goldman. Plus récemment il a vendu son Global Express de Bombardier à Vincent Bolloré au bout de cinq ans. Cela pour en acheter un autre, via la compagnie aérienne du groupe, LVMH Services, en 2006. Un mini-palace volant qui file à plus de 900 km/h.