Un IE9 sous stéroïdes : nouveau moteur et accélération matérielle

évidemment, tout ceci est présenté animé et fluide, poissons et algues bougent,
Évidemment, tout ceci est présenté animé et fluide, poissons et algues bougent, © Microsoft

Microsoft nous promet un Internet Explorer 9 rapide. Nous ferons des tests poussés lors de la version finale, mais on peut déjà assurer qu'en matière de légèreté du programme, il y a un gros mieux. IE9 se lance très rapidement, il ne sature pas la mémoire vive ni le processeur lorsque 10 onglets sont ouverts... De fait, IE 9 exploite la puissance de la carte graphique et des processeurs multicoeurs. Et cela se sent réellement. 

Quant à la vitesse en navigation, il y a un mieux clair par rapport à IE8, mais il faudra sans doute cravacher encore pour briguer le titre de plus rapide des navigateurs.