Bruxelles s'agace des propos de Sarkozy à propos de la 4e licence 3G

 

Suite aux propos du président Sarkozy: "Je suis assez sceptique et réservé sur le choix d'un quatrième opérateur de téléphonie mobile, car le prix le plus bas n'est pas forcément le meilleur", la Commission européenne a décidé de prendre le dossier bien en mains et de veiller au bon déroulement de la procédure d'attribution. En effet, Bruxelles avait déjà auparavant établit que la France fait partie des pays (avec l'Espagne) qui ont les tarifs mobiles parmi les plus élevés d'Europe. Les propos du président français ont donc fait réagir Martin Selmayr, porte parole de la Commission européenne, qui déclare suivre de très près ce dossier.

Free / Europe