Idée reçue n°3 : le télétravail, ça coûte cher

le télétravail viderait les poches des entreprises.
Le télétravail viderait les poches des entreprises. © Franck Diapo - Fotolia

OK, sur le principe, vous voulez bien permettre à vos collaborateurs de travailler de temps à autres depuis chez eux. En revanche, vous craignez que cela ne plombe encore un peu plus vos finances. Détrompez-vous, le télétravail ne vous mènera pas à la ruine.

D'abord, les outils de travail à distance sont loin d'être hors de prix. "Une heure de réunion virtuelle coûte 38 euros, explique Sophie Vandriessche de Citrix, qui commercialise ce type de solutions. C'est bien moins cher que de prendre le train." Surtout, la majorité des outils utilisables au quotidien sont gratuits, au-delà de la participation à l'abonnement à Internet. Envoyer un e-mail, utiliser Skype ou partager des documents dans Dropbox ne coûte absolument rien. D'autant plus que les salariés sont généralement déjà équipés en téléphone et en matériel informatique. Mieux, certaines économies sont même envisageables : des locaux plus petits et donc un loyer moins cher, des frais de déplacements moindres...