Comment placer ses bras ?

En plaçant bien les bras, l’orateur gagne en charisme et en envergure. © Jozef Poloc - 123RF
Dans un discours, tous nos membres sont sollicités y compris les bras.
Philippe Magdelaine est affirmatif : "Si les bras sont placés le long du corps, c'est un désastre. En plus de couper notre respiration, le fait d'avoir des bras immobiles va donner un véritable aspect soporifique à votre discours, tout en renvoyant le sentiment d'un interlocuteur recroquevillé et sur la défensive". Comme le met en avant Vincent Rigaut, le mouvement des bras doit être long, souple et ample afin de donner de l'envergure et de la puissance à l'orateur.
Avoir une main sur les hanches est acceptable et permet de donner de l'envergure à l'orateur.