Déminer les conflits larvés

faites part de vos sentiments.
Faites part de vos sentiments. © auremar / Fotolia

En situation de crise, la réaction naturelle, et la plus facile, est de laisser les choses inchangées. Soucieux de préserver la tranquillité du bureau et désireux d'éviter un conflit ouvert, on préfère ne rien faire, quitte à laisser la situation dégénerer. C'est une erreur, la fuite n'a que pour seul effet de laisser les problèmes s'accumuler.

"Pire même, si l'on ne réagit pas, on devient responsable de la situation, prévient Jean-Edouard Grésy. Le collègue initialement fautif aura beau jeu de dire qu'il ne pouvait se rendre compte de ses maladresses puisque personne ne lui en avait parlé." C'est pourquoi il faut prendre ses responsabilités en allant à la rencontre du collaborateur incriminé. "Il est important d'agir rapidement, dès que l'on a pris conscience du problème, pour éviter l'escalade de réactions", conseille Bénédicte Haubold, fondatrice d'Artélie Conseil.