Ménager des surprises

steve jobs sait ménager ses effets.
Steve Jobs sait ménager ses effets. © Photomontage JDN / Dan Farber / Hemera / Thinkstock

C'est l'une des formules qu'il affectionne le plus. Steve Jobs termine bien souvent ses interventions par "une dernière chose". Si cette phrase vient effectivement clore sa présentation, elle revêt en général une importance capitale.

C'est par exemple ainsi qu'il annonce qu'il reste à la direction d'Apple en 2000, après une période d'intérim. C'est aussi en utilisant cette technique oratoire qu'il fait part des dernières innovations de la marque à la pomme. L'auditoire sait désormais que cette "dernière chose" est celle qui restera dans les annales de chacune des présentations de Steve Jobs.