Faire preuve de discrétion

  
   © Suprijono Suharjoto et Tjall - Fotolia
Quoi que vous demandiez, du matériel de bureau à une promotion, en passant par l'obtention d'un stagiaire, mieux vaut jouer la carte de la discrétion. "En parlant, vous risquez l'effet buvard, estime Monique de Kermadec. Vos propos seront déformés."

Au rang des risques : révéler des compétiteurs, qui se disent qu'ils méritent autant que vous ou qu'ils sont plus compétents. Mieux vaut avancer caché, cela vous évitera aussi de vous sentir observé et vous aurez les coudées franches. Et si vous avez besoin de conseils ou de soutien, parlez-en à une personne de confiance et limitez-vous au minimum.


Dans quelques cas particulier, l'appui d'un groupe peut être favorable. "Si vous défendez un intérêt collectif, pourquoi pas", admet la psychologue.