Avoir recours au mensonge

un partenaire trompé est un partenaire en moins.
Un partenaire trompé est un partenaire en moins. © unpict / Fotolia

La frontière est parfois ténue entre le bluff qui permet de faire décanter une négociation et le mensonge qui, lui, peut la faire capoter. "S'il y a plusieurs façon de voir une vérité, mentir sur une situation est en revanche inacceptable", prévient Thierry Krief. Evitez donc de truquer vos coûts d'approvisionnement pour un tarif ou d'inventer des références clients imaginaires pour rassurer un prospect. Si votre interlocuteur sent qu'il s'est fait avoir, il est susceptible de se retirer de la table des négociations.

"Etablir une relation de confiance est primordial dans le cadre d'un partenariat qui s'établit sur le long terme, confirme Didier Perraudin. Rien n'empêche, en revanche, de se projeter positivement face au client." Lorsque l'on en vient au mensonge et à la manipulation, personne n'en sort gagnant, pas même vous.