Laisser son esprit vagabonder

de ces moments de rêveries peuvent naître des coups de génies.
De ces moments de rêveries peuvent naître des coups de génies. © Comstock Images / Thinkstock

Certes, votre cerveau fonctionne au ralenti. Mais il n'est pas inactif pour autant, loin de là. Il vous est simplement difficile de vous concentrer sur votre travail quotidien. Cette incapacité à focaliser votre attention peut vous fournir l'occasion de laisser votre esprit vagabonder sans objectif précis.

C'est souvent dans ces moments de fatigue que l'on relâche le plus le contrôle exercé sur nos pensées. Si cela ne donne parfois rien de probant, votre imagination peut, avec un peu chance, engendrer une idée fantastique. Un peu comme les coups de génie qui surgissent au milieu de la nuit alors que notre esprit ne s'arrêterait jamais dessus dans les périodes de travail intense.