Etendre ses jambes quand on est assis

des jambes repliées suggèrent un malaise.
Des jambes repliées suggèrent un malaise. © olly - Fotolia.com

Si les gestes d'un orateur et la démarche d'un commercial en disent long sur eux, la posture est instructive même assis. Si vous souhaitez faire valoir votre volonté de progresser dans la hiérarchie, évitez par exemple de cacher vos pieds sous votre siège. "Etendre ses jambes témoigne d'un niveau d'ambition élevé, indique Sébastien Bohler. C'est par exemple l'attitude caricatural de l'arriviste qui s'assoit et qui prend ses aises."

Encore une fois, c'est une expérience américaine qui a mis au jour ce lien : les personnes qui, suite à un questionnaire, étaient considérées comme les plus ambitieuses et dominantes étaient aussi celles qui, assises, étendaient leurs jambes. Evidemment, il n'est pas toujours évident de changer des gestes aussi ancrés en soi que la manière dont on utilise sur une chaise. Mais essayez d'y penser de temps en temps, en particulier lors de réunions importantes.