Ne pas oser poser de questions

n'ayez pas peur d'ouvrir la bouche si nécessaire.
N'ayez pas peur d'ouvrir la bouche si nécessaire. © laurent hamels / Fotolia

A votre arrivée, l'une de vos activités principales doit consister à observer et à poser des questions. Des questions qui, loin de trahir votre ignorance, traduisent votre envie d'apprendre et votre intérêt pour le fonctionnement de l'entreprise.

"On a le droit de ne pas tout savoir, explique Matthieu Laudereau, mais on n'a pas le droit de ne pas poser de questions. Lorsque l'on ne sait pas comment faire, mieux vaut reconnaître sa faiblesse et demander, plutôt que de faire une erreur ou laisser une situation empirer." Attention toutefois à rester mesuré dans ses interrogations. A force de poser trop de questions, on risque de finir par poser les mauvaises. Matthieu Laudereau propose à ce titre de "réserver les questions les plus complexes à sa hiérarchie et de garder les plus futiles pour ses collègues, de façon à ne pas trop solliciter une personne en particulier."