Evitez les slides surchargées

deux ou trois chiffres éloquents valent mieux qu'un long discours.
Deux ou trois chiffres éloquents valent mieux qu'un long discours. © Photomontage JDN / endostock / Jérôme Moreaux / Fotolia

On construit parfois ses slides PowerPoint pour se rassurer. Alors on met un maximum d'informations auxquelles on pourra se raccrocher en cas de trou noir. "Le problème c'est que l'on a tendance à trop se reposer sur le texte, voire à se contenter de le lire, regrette Bernard Lebelle. En plus, cela se fait au détriment de votre présence scénique puisque vous disparaissez derrière les mots."

Par ailleurs, vous devez savoir que l'œil lit plus vite que l'oreille n'écoute. Votre auditoire aura déjà lu la slide alors que vous serez à peine en train de l'entamer. Quel intérêt revêt alors votre présence, si toutes les informations se trouvent dans le texte ? Vous perdez immanquablement l'attention de votre auditoire.