Evaluez votre capacité d'adaptation

Formulez une réponse nuancée. © Photomontage JDN / Photodisc / Thinkstock

Derrière cette question se cache celle de votre adaptabilité. Bien entendu, être opérationnel le plus rapidement possible est un indéniable atout. Sauf que c'est rarement le cas. Une telle réponse montrerait que vous avez mal évalué les contraintes. Au contraire, cette question doit être l'occasion pour vous de présenter un bilan nuancé de vos forces et de vos lacunes. Vous y ajouterez toujours des propositions pour les combler : une formation, du tutorat de la personne que vous remplacez... réflechissez aux possibilités.

Les difficultés peuvent être d'ordre technique (utilisation de tel nouveau logiciel), organisationnelles (familiarisation avec les process internes), humaines (temps d'intégration dans l'équipe). Plus qu'un chiffre, c'est un diagnostic lucide de vos premières semaines qu'attend le recruteur.