Etre clair...

Certaines phrases, trop alambiquées, deviennent opaques. © Photomontage JDN

En théorie, cela va de soi. Une lettre de motivation, pour être réussie, se doit d'être particulièrement claire aux yeux du lecteur. Bannissez donc les formulations alambiquées qui, à trop vouloir épater le recruteur, le perdent dans les méandres des propositions qui s'enchainent. Au risque de faire réagir : à la lecture de la phrase ci-contre, Michel Bouffard constate : "Je ne sais même pas quel sport il pratique". Dans ce cas, ne comptez pas trop sur la persévérance du recruteur pour déchiffrer votre message trop codé. C'est à vous d'être parfaitement clair dans vos formulations.

Pour limiter les risques de perdre son lecteur, le premier réflexe consiste à limiter la taille de ses phrases. "Il faut éviter les phrases qui dépassent deux lignes, ajoute Michel Bouffard. Sinon, il devient difficile de retenir l'ensemble du message."