N'afficher ses prétentions salariales qu'en connaissance de cause

Une lettre faisant état des prétentions salariales. © Photomontage JDN

 A l'adresse d'un recruteur, il est parfois tentant de faire connaitre les salaires auquel on souhaiterait être recruté. Mais l'exercice peut se révéler périlleux. "De manière générale, il vaut mieux éviter d'en parler dans la lettre de motivation", conseille Michel Bouffard.

Deux exceptions justifient cependant cette mention dans la candidature. D'abord, lorsque ces prétentions salariales sont expressément demandées sur l'annonce. "Dans ce cas, il peut même se révéler dangereux de ne pas les fournir", précise Michel Bouffard. L'absence de précisions sur ce point peut décourager un recruteur d'aller plus loin. Deuxième cas, il peut être judicieux de l'écrire noir sur blanc si vous croulez sous les offres : cela vous évitera de perdre du temps avec des recrutements que vous finirez par refuser pour motif financier.