Mentionner les références

Vous ne pourrez déroger au sacro-saint "références disponibles sur demande". © Illustration JDN

Indiquer ses références, voila une pratique qui n'est pas forcément très courante en France, à la différence d'autres pays. Les recruteurs anglais, américains et canadiens en sont notamment très friands. "Dans les pays anglophones, le recours aux références est presque un passage obligé, explique Tyra Malzy. Si vous omettez de les mentionner, vous ne serez pas systématiquement pénalisés mais vous devrez vous attendre à ce qu'on vous pose la question."

Un ancien patron satisfait est la meilleure des publicités. Il serait dommage de se priver des compliments d'un employeur que vous avez quitté en bons termes. "Idéalement, il faudrait mentionner en dessous de chaque expérience un contact, assure Laurence Nadaud. Dans la réalité, vous pouvez vous contenter d'annoter en bas de la page que des références sont disponibles sur demande."