Des ruptures peu conventionnelles

"Puis-je appeler votre précédent patron ?" © goodluz - Fotolia.com

Une fin de contrat malheureuse peut arriver à tout un chacun. S'en défendre au cours d'un entretien peut s'avérer embarrassant et certains candidats préfèrent masquer la modalité de la rupture ou les conditions du départ. Par exemple, une période d'essai non concluante se verra transformée en CDD. Un licenciement peut être masqué en rupture conventionnelle. Mais, face au recruteur, masquer cette information dans un CV est plus complexe.

"Un jour, je me suis trouvée face à un candidat qui avait l'air mal à l'aise au sujet de son poste précédent, raconte Brigitte Schifano. Lorsque je lui ai demandé des références, il a fini par expliquer qu'il ne le souhaitait pas, car son expérience précédente s'était mal terminée." L'employeur peut entendre les raisons qui vont ont poussé à changer d'entreprise. Il comprendra moins, en revanche, une esquive délibérée.