Passer par mon N+2, une bonne idée ?

En agissant de la sorte, vous laissez entendre que le N+1 est incompétent. © Adrian Brockwell - 123RF
Vous n'êtes pas certain que votre N+1 vous accorde la promotion tant désirée ? Vous avez une idée de génie : la demander à votre N+2. Un conseil, oubliez. "Procéder de la sorte, ça fait requin. C'est impoli. D'une certaine façon, vous mettez votre N+1 devant le fait accompli en le court-circuitant, ce qu'il n'appréciera pas", affirme Isabelle Goulmot.
Sans compter que le N+2 risque de ne pas être enthousiaste à l'idée de gérer un problème qui n'est pas de son ressort immédiat. "Si vous souhaitez mettre le N+2 dans la boucle, c'est possible, mais en concertation avec le N+1", complète la DRH.