L'argent, une motivation trompeuse

les coachs avec des billets pleins les poches ne sont pas légion.
Les coachs avec des billets pleins les poches ne sont pas légion. © Markusunger - Fotolia.com

Le coach qui gagne très bien sa vie fait partie des mythes de la profession. L'espoir d'empocher beaucoup d'argent avec ce métier peut participer à la motivation des professionnels à se reconvertir. Cela peut par exemple être le cas de certains psychologues qui souhaitent monnayer leur savoir beaucoup plus cher en changeant de carte de visite. Or, la réalité financière de la profession semble bien différente. 

"A l'instar des métiers artistiques, on trouve dans le coaching une vedette pour 500 personnes qui galèrent, avance Alain Cardon, même si, c'est vrai, il y a de la place sur le marché pour les très bons coachs." Ici comme ailleurs, l'échelle des salaires est longue et les désillusions peuvent être douloureuses. "On peut très bien gagner sa vie comme coach, concède Marc Guionnet. Mais il ne faudrait surtout pas s'identifier aux caricatures de cinéma ou aux vedettes qui réclament 15 000 euros pour accompagner quelqu'un."