"Pouvez-vous nous dire pourquoi quelqu'un n'apprécierait-il pas de travailler avec vous ?"

décrivez dans quelles situations il pourrait être difficile de collaborer avec
Décrivez dans quelles situations il pourrait être difficile de collaborer avec vous. Mais ne vous critiquez pas trop, vous pourriez plomber votre candidature. © ia_64 - Fotolia.com

Pourquoi vous pose-t-on cette question ? Les futurs employeurs veulent savoir s'il existe des problèmes de personnalité flagrants et vont directement à la source. "Ils s'imaginent que le pire qui puisse arriver est que vous leur mentiez et qu'ils sont toujours capables de détecter les mensonges, révèle Lynn Taylor. Le côté négatif de la question vise à tester le courage d'un homme d'affaires, même le plus aguerri."

Pourquoi est-ce une question piège ? Cette question peut facilement vous porter préjudice. Si vous répondez à la légère : "Je ne vois aucune raison pour laquelle on n'aimerait pas travailler avec moi", vous insultez imperceptiblement votre interlocuteur en banalisant la question. Il faut donc que réponse soit satisfaisante sans vous effacer. "Les recruteurs ne recherchent pas des candidats qui s'apitoient sur eux-mêmes", affirme-t-elle.

Quelle est la réponse attendue ? Vous n'avez pas envie de répondre : "Je ne suis pas toujours la personne la plus agréable à côtoyer, en particulier lorsque je dois respecter des délais. Je perds mon sang-froid trop facilement." Vous pourriez tout aussi bien faire rassembler vos affaires et prendre la porte. "Au contraire, vous pouvez démarrer par ce qui est positif et continuer ainsi : 'J'ai eu la chance de nouer d'excellentes relations au cours des emplois que j'ai exercés. Les seules fois où l'on ne m'a pas apprécié - temporairement – furent lorsqu'il m'a fallu pousser les collègues à être plus productif. J'ai le sentiment qu'il faut parfois prendre des décisions désagréables pour le bien du plus grand nombre', suggère Lynn Taylor.