"Où votre patron pense-t-il que vous êtes actuellement ?"

comment avez-vous justifié votre absence du bureau pour vous rendre à
Comment avez-vous justifié votre absence du bureau pour vous rendre à l'entretien d'embauche ? La réponse intéresse fortement le recruteur. © E.Darqué - Fotolia.com

Pourquoi vous pose-t-on cette question ? Les recruteurs veulent découvrir si vos priorités sont correctement organisées : votre emploi actuel en premier lieu, vos entretiens ensuite. "Ils savent que vos habitudes du moment sont liées à votre intégrité et à la façon dont vous considérez votre poste dans leur entreprise, si vous deviez rechercher un emploi par la suite, affirme Lynn Taylor. Ils veulent aussi savoir comment vous gérez des situations délicates dans lesquelles votre patron ne peut pas avoir confiance en vous. Dans l'idéal, votre entretien se déroule pendant votre temps libre, ce qu'il est important de mentionner".

Pourquoi est-ce une question piège ? Parce qu'elle sous-entend : "Comment faire pour chercher un emploi dans le dos de son patron ?" La plupart des candidats trouvent gênant de mentir sur leurs activités. C'est pourquoi ils restent vagues et répondent comme s'il s'agissait d'une quelconque activité personnelle qu'ils accompliraient durant leur temps libre.

Quelle est la réponse attendue ? Il est important de préciser que vous faites toujours passer votre emploi en premier et que vous programmez des entretiens avant ou après votre travail, pendant le déjeuner ou votre temps libre. Si l'on vous demande franchement "Où votre patron pense-t-il que vous vous trouvez en ce moment ?", restez vague. Ne dites pas : "J'ai pris un congé maladie". Lyon Taylor propose plutôt : "Mon patron sait que j'ai des vacances et du temps personnel, il ne me demande pas de détails. Mes résultats professionnels l'intéressent davantage."