Ne pas échafauder de mensonges

devant le recruteur, vos mensonges peuvent facilement être mis à jour.
Devant le recruteur, vos mensonges peuvent facilement être mis à jour. © Digital Vision / Thinkstock

Une réaction tentante, afin de remédier aux lacunes de sa candidature, consiste à combler d'éventuels trous avec des expériences bidonnées. Attention cet exercice peut se révéler périlleux.

"Les recruteurs décèlent très facilement les incohérences d'une candidature", avance Jacques Froissant. Un candidat cherchant à masquer son tour du monde peut se faire coincé en répondant par l'affirmative à recruteur l'interrogeant sur ses voyages. En évoquant un tour du monde, il éveillerait sans nul doute la curiosité du recruteur. Dans le feu de l'action, il est difficile d'assure la cohérence d'un discours émaillé de mensonges. Quoiqu'il arrive préférez jouer la carte de l'honnêteté, même si cela doit vous fermer certaines portes. Un mensonge vous rattraperait tôt ou tard, à l'entretien d'embauche ou en période d'essai.