Handicap n°4 : vous paniquez

il faut éviter l'éparpillement.
Il faut éviter l'éparpillement. © Photomontage JDN / Helder Almeida - Fotolia.com

"J'ai l'impression que je ne sais rien faire vraiment"... Voilà une phrase qu'Isabelle Liotta entend fréquemment de la part de ses élèves. "Que l'on sorte d'une grande école ou pas, les craintes sont les mêmes". Or, par peur de ne trouver aucun emploi, beaucoup de jeunes diplômés sont tentés d'envoyer leurs CV tous azimuts.

"Erreur de jeunesse la plus fréquente ! assure Susan Nallet. C'est une façon de se donner bonne conscience mais ça ne marche pas : si une personne n'est pas passionnée par l'emploi auquel elle postule, cela va forcément transpirer dans sa façon de se vendre. Il faut donc bien réfléchir à ce que l'on a envie de faire et cibler une dizaine d'entreprises maximum, que l'on devra connaître au mieux en étudiant leurs actualités, leurs publications, leurs métiers... Une bonne préparation ciblée vaut mieux qu'un envoi de CV en masse".