Pourquoi repenser le marketing ?

Les campagnes marketing ne sont pas un résultat : elles sont un processus. A l’ère du digital, le marketing devient moins une affaire de « push » que de « pull ».

Le modèle se rapproche davantage d’une conversation continue dans laquelle l’enjeu est d’adapter le discours à son interlocuteur, et non plus le modèle du vendeur proposant le même pitch à tous les clients. Cela représente un changement radical dans l’approche traditionnelle des campagnes marketing.
Pendant des années, les agences traditionnelles et les équipes marketing ont perçu les campagnes comme le résultat final d’un processus long de conception et de mise en œuvre. La campagne voyait le jour après la définition d’une stratégie, d’un brief, du travail créatif, d’un processus de production et des choix de promotion, le tout prenant parfois plus d’un an. La campagne était lancée puis, bien souvent oubliée. Une fois que le train avait quitté la gare, il n’y avait plus rien à faire pour en changer la trajectoire.

Alors que le monde s’accélère, tant du côté des consommateurs que des concurrents, nous pensons que toute l’approche marketing doit désormais être perçue comme un processus continu, qui peut être amélioré, modifié en cours de route. De nouvelles priorités émergent chaque jour : être capable de s’adapter au changement est le nouveau Graal pour les entreprises.

Cela implique de penser un nouveau type d’organisation et de manière de gérer les campagnes. Nous appelons cela le Marketing Agile®.

Les atouts du Marketing Agile®

Le Marketing Agile® requiert une nouvelle organisation des équipes, un nouveau cadre de pensée. L’objectif est de mettre en place une meilleure réactivité au changement, pour s’orienter vers une marque véritablement en dialogue et en réaction avec ses consommateurs.

L’opportunité majeure que représente le Marketing Agile® est l’optimisation de l’allocation des ressources marketing pour atteindre et engager les consommateurs là où ils se trouvent, de la manière la plus pertinente pour chacun d’eux.
Les consommateurs comme les marques sortent gagnants de cette approche: les premiers car ils reçoivent le marketing comme un service, bien plus qualitatif (plus pertinent, plus orienté service) et les seconds parce qu’ils améliorent la qualité de leurs ressources et de leurs process.

Autour du même sujet