Talents : développer et exploiter vos points forts

La plupart des individus sont plus conscients de leurs faiblesses que de leurs forces : nous passons ainsi notre vie à tenter de les surmonter. Pourtant, une attitude constructive consisterait à axer notre développement et à bâtir notre existence – tant personnelle que professionnelle - sur nos forces.

Comment inverser la tendance et miser sur nos points forts pour atteindre le succès ?

« J’ignore dans quel domaine je suis le meilleur », « je n’ai pas les savoir-faire et les connaissances dont j’ai besoin »… Si vous vous reconnaissez (ou que vous entendez l’un de vos collaborateurs) dans ces phases, lisez bien attentivement ce qui suit. Car vous faites vraisemblablement partie de la grosse partie de la population, plus consciente de ses faiblesses que de ses forces, et plus encline, donc, à leur laisser les pleins pouvoirs. 

Pourquoi valoriser le talent ?

La valorisation des talents compte parmi les objectifs principaux du développement personnel, aux côtés de la connaissance de soi, de l’amélioration de la qualité de vie, de la réalisation de ses objectifs de vie et de ses rêves. Appliqué aux ressources humaines, le concept est d’autant plus pertinent qu’il met en avant l’intérêt d’un accompagnement, en ce qu’il permet le conseil, la motivation, l’encouragement et la stimulation. 
Révéler un talent, c’est avant tout aller vers les fondamentaux d’un individu, et apprendre que la réussite ne saurait occulter sa personnalité, qu’il s’agisse de ses besoins, de ses compétences et de ses aspirations. Une bonne gestion des talents est créatrice de valeur : la performance d’une entreprise est directement dépendante de l’initiative, de la créativité et des compétences de ses équipes.

Managers et salariés, misez sur vos points forts et apprenez à gérer vos points faibles

Pour concilier réussite professionnelle et épanouissement personnel, pas de secret : vous devez développer vos points forts et les exploiter pleinement. Inutile de vous attarder sur ce que vous pouvez considérer comme vos faiblesses ; ce sont vos points forts qui vous permettront d’avancer sur la voie du succès. Oui, mais une fois le constat posé, comment gérer les talents et les amener à développer leur plein potentiel ?
La méthode préconisée par Marcus Buckingham et Donald Clifton (« Découvrez vos points forts ») fournit à cet égard trois principes essentiels à une vie construite autour de vos points forts dominants. 
  • Une activité n’est un point fort que si vous pouvez l’exercer constamment, et la répéter maintes et maintes fois. Cette activité démontre un caractère prévisible : vous devez en tirer une certaine satisfaction intérieure.
  • Vous n’avez pas besoin de posséder tous les points requis par le rôle pour y exceller. Aucun d’entre nous ne possède le jeu parfait : les meilleurs dans leur domaine sont rarement polyvalents, il font simplement le mieux possible avec les cartes qu’ils ont en mains. Ce sont de véritables spécialistes.
  • Vous n’excellerez qu’en maximisant vos points forts, jamais en corrigeant vos points faibles. Vous ne devez pas ignorer ces derniers pour autant. Vous devez au contraire trouver le moyen de les gérer pour pouvoir vous concentrer sur l’amélioration de vos points forts. 
A la clé : une réussite sur le plan professionnel et un épanouissement personnel rendus possibles par le fait de privilégier et de mobiliser vos points forts. Il conviendra à cette fin de commencer par savoir distinguer vos talents innés de que vous pouvez (encore et toujours) apprendre par la pratique. 
  • Le talent désigne un mode stable et inné de pensée, de sentiment ou de comportement.
  • Le savoir désigne ce que l’on a appris.
  • Quant au savoir-faire, il réfère à la capacité d’un individu à effectuer une action décomposable en plusieurs étapes.
  • Ainsi, on peut proposer l’équation suivante : point fort = talent + savoir + savoir-faire.
A noter que le talent étant inné, il n’est jamais possible de posséder un savoir-faire sans talent. Un vendeur saura ainsi apprendre à décrire les caractéristiques du produit qu’il promeut (savoir), à poser les bonnes questions (savoir-faire), mais n’apprendra jamais à persuader exactement, puisqu’il s’agit d’un talent impliquant commandement et individuation. 

Entreprises, mettez la gestion des talents au cœur de vos priorités

Le talent est donc au cœur du processus. A la clé du développement d’un véritable point fort : l’identification des talents dominants et leur amélioration par le savoir et le savoir-faire. Les managers tout comme les entreprises ont donc tout intérêt à apprendre à distinguer parfaitement talent, savoir et savoir-faire. C’est à ce prix que chacun pourra se concentrer sur l’acquisition des connaissances et des savoir-faire nécessaires permettant de les transformer en véritables points forts. 
Les entreprises performantes sont ainsi celles qui sont capables de mettre en place une véritable stratégie de détection de talents.
Le seul obstacle à leur progrès comme à celui de leurs collaborateurs : leur propre réticence.
Peur des faiblesses, peur de l’échec, peur de soi-même sont autant de freins à la créativité et à l’efficacité. En éclipsant la confiance en nos points forts, nous nous contentons simplement de ne pas prendre de risques. Certes, l’échec reste toujours possible. Mais en utilisant des outils pertinents et adaptés, autour de systèmes de sélection et de gestion fondés sur les points forts, vous serez capable de fonder une entreprise reposant sur des salariés épanouis et se sentant bel et bien à leur place, et donc vouée à la réussite. 
Il est de votre responsabilité d’avoir le courage d’accepter le potentiel de réussite inhérent à vos talents. Carl Gustav Jung n’avait pas dit mieux : « Rester fidèle à la loi de ce que l’on est… est un acte de grand courage face à la vie ». A bon entendeur. 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quels sont pour vous les points forts d’une entreprise adoptant une approche fondée sur les talents et les points forts de ses équipes ? 

Autour du même sujet