Recrutement par cooptation : les 10 meilleures pratiques

De plus en plus d’entreprises mettent en place un programme de cooptation afin d’accroitre le nombre de candidatures qualifiées tout en réduisant le temps passé et les frais liés à la recherche de candidats.

Selon ces programmes, les employés sont invités à partager les offres de postes à pouvoir au sein de leurs réseaux.  Si leur contact est embauché, ils se voient remettre une somme d’argent ou un cadeau.

Retrouvez ici le top 10 des meilleurs pratiques pour un programme de cooptation performant.

  1. Axez la priorité sur l’attraction des talents
    Les programmes de cooptation les plus efficaces ne couvrent généralement pas tous les types de poste. L’accent est mis sur les postes clés et ceux pour lesquels il est difficile de trouver des candidats qualifiés. Ne perdez pas votre temps et celui des employés à attirer des candidats qui peuvent être trouvés via le processus normal de recrutement.
  2. Dédiez une équipe au programme
    Les grands groupes dédient généralement une équipe au programme de cooptation. Cette équipe gère la communication régulière sur le programme, les postes ouverts et les prix & récompenses. Des recruteurs dédiés traitent les candidatures des cooptés, ainsi que les questions des collaborateurs.
  3. Intégrez les réseaux sociaux
    Les réseaux sociaux et professionnels étant largement répandus, les employés doivent pouvoir communiquer les postes à pourvoir depuis leurs profils Facebook, Viadeo, LinkedIn etc. Il faut juste s’entendre sur la manière de communiquer pour s’assurer que l’image de marque employeur soit respectée.
  4. Maitrisez la marque employeur
    Comme indiqué au point précédent, un programme de cooptation multiplie les échanges informels sur les postes vacants de l’entreprise. Les employés doivent « vendre » l’offre employeur (employer value proposition). Afin de maitriser le message qui sera délivré à la personne cooptée, assurez-vous que votre site carrière mette en avant l’environnement de travail, incluant vidéos et témoignages des collaborateurs. Le coopteur n’aura qu’à fournir le lien vers le site carrière et le travail de communication sera déjà en partie effectué. De plus, il est souvent judicieux de fournir un guide aux employés dans lequel on liste les avantages de l’entreprise.
  5. Donnez un slogan à votre campagne de cooptation
    Il est fortement conseillé d’inclure sur tous les supports de communication du programme (flyers, brochures, page web…), un slogan qui suscite l’intérêt et la participation des collaborateurs.
  6. Encadrez-les collaborateurs
    Faites savoir à vos employés les entreprises et secteurs d’activité parmi lesquelles pourraient se trouver les talents que vous convoitez.
  7. Ne négligez pas la communication
    Pour assurer la viabilité du programme, il est capital de bien communiquer pendant et après sa mise en place.
    Lors de sa mise en place, le programme de cooptation doit être mentionné au plus grand nombre au travers de plusieurs supports (emails, brochures, affiches, flyers, spot tv sur la chaine de l’entreprise…). Par ailleurs, le programme de cooptation peut être présenté dès l’intégration des nouveaux collaborateurs.
    Lorsque vous recevez une recommandation, envoyez une confirmation rapide de bonne réception de la candidature au candidat ainsi qu’à son coopteur. Vu que la cooptation n’est pas une manière ordinaire de postuler, le copté doit savoir que sa candidature a bien été enregistrée.
    En plus d’une confirmation, vous pouvez envoyer une note de remerciement personnalisée au collaborateur qui a émis la recommandation. Cela aura un fort impact, car même si le candidat coopté n’est finalement pas sélectionné, le coopteur lui, continuera son action sachant que l’entreprise lui en est reconnaissante.
    Enfin, si vous communiquez régulièrement sur les cooptations réussies, l’intérêt pour le programme et l’envie de participation de la part des collaborateurs est renforcée.
  8. Identifiez les meilleurs coopteurs
    Les programmes de cooptation les plus efficaces identifient les employés qui ont coopté les candidats les plus ciblés. Les recommandations des « meilleurs coopteurs » doivent être étudiées en priorité pour un gain de temps.
  9. Variez la récompense
    Si la récompense est fixe et reste toujours la même, l’intérêt des collaborateurs peut décroitre avec le temps. Si différents prix sont proposés de manière périodique pour différents types de postes, on peut de nouveau susciter l’intérêt et motiver des cooptations.
  10. Mesurez les résultats
    Il est primordial d’évaluer la performance du programme. Vous pouvez observer les résultats en mesurant le pourcentage de collaborateurs recrutés par cooptation et l’évolution de ce pourcentage dans le temps. Vous pouvez également mesurer la satisfaction des collaborateurs coptés ainsi que celle de leurs responsables directs. Enfin, le taux de rétention de ces collaborateurs doit aussi être pris en compte.

Recrutement / Réseaux sociaux