A la recherche d'espace, les banques s'exilent

Au coeur du quartier, les trois tours d'HSBC, Citigroup et One Canada Square © Benoît Strappazon

Construites ultérieurement, les tours d'HSBC et de Citygroup complètent le complexe dominé par One Canada Square. Elles symbolisent aussi la guerre que se livrent la City et Canary Wharf pour attirer les banques.

L'hégémonie de la City a été remise en question dans les années 90 avec la déréglementation des marchés financiers. Les banques recherchaient avant tout des plateaux en open-space très vastes et modernes pouvant abriter leurs salles de marchés. L'immobilier de la City, essentiellement composé de très anciens bâtiments, ne pouvait pas toujours les leur offrir. D'où le départ de groupes comme Crédit Suisse, Barclays ou Bank of America.