Devenir ambulancier

L'ambulancier joue un rôle primordial dans la santé des personnes. Sa réactivité et son sang-froid sauvent chaque jour des vies. Mais quel est le parcours pour devenir ambulancier ?

Les missions quotidiennes de l'ambulancier

La mission de l'ambulancier est de véhiculer, en toute sûreté, des personnes blessées, malades ou âgées. Il veille au confort et au bien-être de ses passagers. Lors du trajet, il peut être amené à effectuer les premiers secours (massage cardiaque, assistance respiratoire). Il doit également nettoyer, stériliser le matériel médical et remplir les papiers administratifs.

Les qualités requises pour exercer le métier d'ambulancier

L'ambulancier doit être réactif face au stress, car il conduit dans l'urgence. Il est par ailleurs le seul maître à bord de son véhicule et est responsable de tous les passagers, y compris la personne prise en charge.

Auxiliaire ou ambulancier ?

Il existe deux niveaux de métier d'ambulancier. Le premier est l'auxiliaire ambulancier. Ce dernier conduit et aide uniquement au soin alors que l'ambulancier de deuxième niveau conduit, aide et soigne.

Les études pour devenir ambulancier

Pour obtenir le diplôme d'ambulancier, il convient de s'inscrire à un institut de formation aux ambulanciers. Il peut s'agir d'un CHU, d'un Samu, de la Croix-Rouge, etc. La formation continue dure 5 mois et comprend un stage de 140 heures. Il est également envisageable de s'inscrire à une formation en alternance pour une durée de 1 an.

Le diplôme

Le diplôme qui permet d'exercer la profession d'ambulancier est le DEA (diplôme d'Etat d'ambulancier). Il est obligatoire. Ce dernier est délivré par le ministère de la Santé après réussite des épreuves de validation.

Débuter sa carrière d'ambulancier comme auxiliaire

Il est tout à fait possible de débuter une carrière d'ambulancier en commençant par être auxiliaire ambulancier. Il restera ensuite au candidat à passer le diplôme d'ambulancier.
Pour devenir auxiliaire, aucun diplôme n'est exigé, mais il faut avoir le permis B avec 3 ans de conduite. Il faut ensuite suivre une formation courte de 15 jours dont le coût s'élève entre 500 et 1 000 euros. A la suite de la formation, une attestation de formation d'auxiliaire ambulancier est délivrée.

A savoir

Pour devenir ambulancier, il faut impérativement posséder le permis B. Il faut avoir le permis au minimum depuis 3 ans ou 2 ans pour les personnes ayant suivi la conduite accompagnée. Le permis doit porter la mention Ambulance. Celle-ci est attribuée par les services de la Préfecture à la suite d'un contrôle médical. Le futur ambulancier doit également posséder le diplôme PSC1.

>> Voir aussi : salaire d'un ambulancier

Métiers