Réussir soi-même ses relations presse

Réussir ses relations presse Par choix ou faute de moyen, vous avez décidé de prendre vous-même en charge votre communication. Découvrez comment exister dans le paysage médiatique.

 

Lorsque l'on n'est pas une start up à la notoriété grandissante ou un grand groupe solidement installé, il est compliqué de s'ancrer dans le paysage médiatique. "Ce n'est pas vraiment dans la culture des PME françaises de communiquer, regrette  Elodie Cally, auteur de "Réussir ses relations presse" aux éditions Dunod. Si les entreprises de cette taille ne sont pas très présentes dans le paysage médiatique, c'est avant tout par manque d'initiatives dans ce domaine."

A cette difficulté s'ajoute celle de devoir établir soi-même sa campagne de relations presse, lorsque l'on ne peut s'offrir les services d'une agence spécialisée. Pourtant, en communiquant intelligemment, les retombées médiatiques sont possibles.

 

Compenser le manque de moyen et de notoriété


Entreprise de petite taille, vous rencontrerez probablement quelques difficultés à atteindre la visibilité d'un des mastodontes du Cac 40. Qu'à cela ne tienne, compensez votre manque de notoriété par la qualité de votre stratégie de communication. Ne vous attaquez pas forcément tout de suite aux médias de masse, commencez par les rédactions spécialisées, plus petites et plus accessibles. Inutile aussi de communiquer auprès de 500 journalistes choisis de manière aléatoire. "Il est préférable de cibler soigneusement les journalistes que vous contactez, conseille Elodie Cally. Renseignez-vous sur leur spécialité, parlez leur d'un article que vous avez repéré." Ces attentions sont le meilleur moyen d'établir une relation privilégiée.

 

"Privilégiez les rencontres physiques."

Dans la même optique, une rencontre physique vaut tous les mails du monde. "Bien sûr, il est utile d'envoyer des dossiers et communiqués de presse mais il est au moins aussi important de rencontrer les journalistes, au cours d'un déjeuner, pour se présenter", souligne Elodie Cally, qui est également responsable de la communication d'Orolia, un groupe de haute technologie. Attention toutefois, si cette démarche est forcément intéressée, ne vous montrez pas trop pressant pour la publication d'un article. Les retombées ne seront pas forcément immédiates mais la rencontre aura permis d'établir une prise de contact personnalisée.

 

Ne pas négliger le fond du message

Bien sûr, réussir à se faire entendre est important. Encore faut-il savoir quel message on veut diffuser. "Selon que l'on veuille séduire des investisseurs, développer sa notoriété ou tout simplement booster ses ventes, on ne communiquera pas de la même manière", explique Elodie Cally.

"Le communiqué de presse ne doit pas être un copier-coller de votre plaquette commerciale, poursuit-elle. Il est important d'apporter de véritables informations aux journalistes, des données relatives à votre secteur ou à l'actualité." Sans cela, vous aurez très peu de chance d'être repris. D'où l'importance de communiquer intelligemment. Le timing est à ce titre prépondérant. "L'été approchant, les magazines féminins préparent leur dossier minceur ou beauté : une marque de cosmétique bio a tout intérêt à prendre la parole", illustre Elodie Cally.

"Rebondissez sur l'actualité."

L'actualité peut elle aussi offrir de très bonnes opportunités de communication... A condition de rebondir dessus rapidement. N'hésitez pas à donner votre avis sur une actualité pour laquelle votre expertise est pertinente en appelant des journalistes spécialisés ou en écrivant une tribune libre qui pourra être relayée. "Attention toutefois à vulgariser vos informations, vous vous adresserez souvent à des non-initiés", conseille enfin Elodie Cally.

Autour du même sujet