Justifiez votre demande par rapport à l'entreprise

evitez l'affect, soyez factuel.
Evitez l'affect, soyez factuel. © Sergej Khackimullin - Fotolia

Thierry Krief conseille de construire un argumentaire qui repose sur un leitmotiv : "toute demande doit être légitime pour l'entreprise et non pas pour votre seule personne." Exit donc les arguments du type : "Mon loyer a augmenté" ou "Je vais avoir un deuxième enfant". Les arguments qui relèvent de l'affect sont à éviter. Mieux vaut insister sur tout ce que vous apportez à l'entreprise, sur les responsabilités qui vous ont été accordées depuis votre prise de poste. Autant d'aspects qui influent directement sur votre contribution à l'entreprise.

Un autre argument qui revient dans la bouche des demandeurs est la faiblesse de leur rémunération par rapport à celle de leurs collègues. C'est une autre erreur. Vous passerez pour un pleurnichard et on pourra toujours vous répondre que la différence est justifiée par l'écart de productivité, par exemple.