Convention collective de l'aide à domicile : des congés décès enviables

Le décès d’un petit fils, d’un parent ou d’un arrière-grand parent donne lieu à des jours non travaillés. © kzenon - 123RF
La grande majorité des conventions collectives prévoit des jours de congés payés en cas de décès des parents ou des enfants. Cette obligation est conforme au Code du Travail. En revanche, la convention collective de l'aide à domicile attribue 2 jours ouvrés de congés en cas de décès d'un petit-fils ou d'une petite fille. 1 jour ouvré est accordé en cas de décès d'un grand parent ou d'un arrière-grand parent.