Vos subordonnés gagnent (presque) autant que vous

Jouer au chef, ce n'est pas une posture... mais c'est un salaire. © nyul - 123RF
Les spécialistes de la négociation salariale sont unanimes : on ne regarde pas dans l'assiette de son voisin. Autrement dit : ne comparez pas votre salaire avec celui de vos collègues. Cela ne se fait pas.
"C'est très malvenu car vous passez pour un chasseur de primes", insiste Marc Piolot. Sauf si le montant de votre salaire vous pose des soucis en terme de crédibilité.
En effet, si vos subordonnés gagnent autant que vousils n'auront pas l'impression que vous valez mieux qu'eux, professionnellement parlant. 
Ils ne seront certainement pas totalement prompts à vous écouter et à vous obéir. Faites valoir cet argument auprès de votre employeur : "Si vous souhaitez que l'entreprise tourne, mes équipes doivent me suivre et croire en moi. Ma crédibilité doit passer par un salaire à la hauteur de mes compétences".