La lumière constante perturbe notre sommeil

Vivre en ville vous expose au "social jet lag" © chungking - Fotolia.com
"Bright lights, big city" ("Journal d'un oiseau de nuit", en français) est un roman qui décrit de façon pertinente  la vie urbaine.
Une étude de 2014 qui compare les populations urbaines et rurales a prouvé que les habitants de la ville était plus exposés au "social jet lag", un changement dans le programme de sommeil qui peut arriver lorsqu'il y a un écart entre le nombre d'heures passées éveillé durant certains jours, par exemple durant la semaine, et le nombre d'heure passées éveillé durant d'autres jours, par exemple le weekend. Dans certains cas, les études ont démontré que ce "jet lag" pouvait être lié à un risque plus élevé d'obésité et à certaines maladies chroniques comme le diabète.