La cravate peut-elle sortir des sentiers battus ?

Pas trop large et en contraste avec la chemise. Telle est la cravate idéale. © BillionPhotos.com - Fotolia.com
Dans certains métiers, la cravate est obligatoire. Sylvain Gouedard estime que si une cravate sobre est impérative pour un PDG, les cadres peuvent prendre une relative liberté. "Il faut alors rester sur une cravate, pas trop large en contrastant l’imprimé de la cravate et de la chemise. Si la chemise possède des rayures académiques, on la met en confrontation avec une cravate arborant des rayures en biais", juge l'expert. 
Attention toutefois à l’accumulation de rayures qui peut donner un côté Al Capone.
Concernant la cravate noire très fine, "très rock, très pointue, elle est plutôt réservée à ceux qui travaillent dans la mode ou la publicité. Elle possède un côté rebelle qui modernise le look mais cela peut-être une faute de goût dans certains métiers", poursuit le spécialiste.