Des inquiétudes qui s'enracinent

les craintes des cadres augmentent.
Les craintes des cadres augmentent. © lichtmeister - Fotolia.com

Au milieu des victimes du ralentissement économiques se trouvent aussi des aspects immatériels, à commencer par le moral des cadres. A force de voir les perspectives s'assombrir, ces derniers perdent confiance en l'avenir. Pour preuve : la part des cadres optimistes pour leur horizon professionnel chute de 68% à 62% entre mai et décembre 2011 après des années de hausse, selon l'Apec.

C'est que les cadres se montrent sceptiques sur les capacités de l'économie française à rebondir dans les mois qui viennent. Ils sont 82% à parier que la situation économique va s'aggraver et même 86% à anticiper une dégradation du marché du travail.