Des capacités réduites au travail

Cette difficulté à se reposer a pour principale conséquence une fatigue chronique qui porte atteinte à son efficacité au quotidien. "Les personnes ont de plus en plus de mal à faire ce qu'elles ont à faire. Elles perdent leur capacité de concentration", note Christophe Rey, directeur adjoint du cabinet en prévention des risques psychosociaux Caplypso IPRP. Des troubles de la mémoire, un manque d'énergie dans ce que l'on entreprend peuvent aussi être symptomatiques.

S'enclenche alors un cercle vicieux : la personne chercher à compenser cette perte d'efficacité en travaillant plus longtemps, voire en ramenant des dossiers à la maison. Il est alors d'autant plus difficile de faire le vide... et de se reposer pour repartir du bon pied le lendemain.