Des émotions exacerbées

les accès de colère et les crises de larmes au travail sont un indice fort.
Les accès de colère et les crises de larmes au travail sont un indice fort. © diego cervo / Fotolia

La personne menacée de burnout sera fragile émotionnellement, comme dans le cas d'un état dépressif classique. Cela se voit d'autant plus que le monde professionnel n'est généralement pas le lieu d'expression des émotions.

Elle aura tendance à se laisser emporter par la colère, à être facilement irritée par ses collègues, sa hiérarchie, ses clients. "Il lui sera difficile de supporter des contrariétés", explique Frank Martini. Un petit obstacle dans le déroulement de son projet peut être perçu comme une montagne insurmontable. Ce qui peut donner lieu à des crises de larmes injustifiées. Cette expression incontrôlable de ses émotions peut ensuite laisser la personne dans un sentiment de culpabilité et accentuer son désespoir.


Lire aussi : Burnout : tout sur le syndrome du burn out