Un repli sur soi

la perte de confiance en soi pousse à se protéger en limitant les échanges avec
La perte de confiance en soi pousse à se protéger en limitant les échanges avec autrui. © Dmytro Konstantynov / Fotolia

Cette perte de confiance en soi se traduit par une volonté de s'isoler socialement. Les personnes menacées de burnout vont donc avoir tendance à fuir les autres : elles vont rester un maximum de temps à leur bureau, fuyant les lieux de convivialité comme la machine à café ou le restaurant d'entreprise. Cela s'installe petit à petit et il n'est pas improbable que cette évolution passe inaperçue des collègues. "C'est une forme de stratégie d'évitement, explique Franck Martini. Puisqu'elles ont du mal à faire face aux exigences de leur propre travail, elles cherchent à limiter les relations avec autrui." Elles éviteront les réunions autant que possible.

Ce repli sur soi peut aussi être la réaction à un sentiment d'abandon de ses pairs. "Les personnes très exigeantes vis-à-vis d'elles-mêmes ont également de fortes attentes de reconnaissance de la part de leur hiérarchie, de leurs collègues", remarque Christophe Rey. Si elles ne l'obtiennent pas, la perte de confiance s'accentue.

 

Lire aussi : Burnout : tout sur le syndrome du burn out