L'autocritique

Ce que vous disent ces proches de confiance doit être le point de départ d'une réflexion sur votre mode de fonctionnement au travail. Votre mauvaise réputation peut être la conséquence d'un trait de caractère par ailleurs considéré comme un atout. Vous vous voyez comme un chef de projet rigoureux et efficace ? On vous dit peut-être froid et hautain. Vous êtes expert dans votre domaine et vous cherchez toujours à vous perfectionner ? On vous dit peut-être asocial et étroit d'esprit. Avoir conscience de ces "effets secondaires" peut vous aider à progresser.

"Il y a rarement de fumée sans feu, rappelle le coach. Mais vous pouvez profiter de ces critiques pour progresser. Il faut pour cela arriver à concevoir que le négatif peut être utilisé de manière créative." Nul besoin de tout remettre en cause en bloc pour progresser : "Méfiez-vous des modes de pensée binaire du type 'si je ne suis pas bon alors c'est que je suis mauvais'."

Suggestions de contenus