Internet au bureau : vos droits et vos obligations Certains sites sont-ils plus répréhensibles que d'autres ?

attention à la sanction de votre employeur.
Attention à la sanction de votre employeur. © Creatas Images / Thinkstock

Comme l'usage d'Internet au bureau souffre d'un flou juridique, c'est votre employeur qui doit définir la gravité des sanctions. "Celles-ci varient donc du simple avertissement au licenciement pour faute grave selon les durées de connexions, les antécédents du collaborateur ou encore l'employeur", confirme Myriam Laguillon.

La nature du site visité à des fins personnelles n'intervient pas dans les décisions de justice, sauf si son contenu est contraire à la loi. C'est en avant tout l'usage qui est sanctionné quand il outrepasse les limites du raisonnable. Myriam Laguillon ajoute toutefois que "des navigations de nature à entacher l'image de l'entreprise seront souvent punies plus sévèrement par l'employeur."

 

Bureautique