Le bruit ambiant accentue la fatigue

le niveau sonore au travail peut perturber la concentration. 
Le niveau sonore au travail peut perturber la concentration.  © Photovision / Photomontage Journal du Net

A première vue, on pourrait croire que la vie de bureau se montre particulièrement reposante pour les oreilles des salariés. Pourtant, loin des machines-outils, des marteaux-piqueurs et des moteurs à explosion, certains souffrent d'un bruit ambiant sur les plateaux. Un environnement sonore qui génère stress, fatigue et déconcentration.

C'est typiquement le cas des employés de centres d'appels téléphoniques, dont 25% présentent des niveaux sonores supérieurs aux normes admissibles selon l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS), qui estime que cela "ne peut qu'entraîner à terme des surdités". Si l'utilisation de casques mal réglés est en cause, le bruit généré par les machines et les discussions environnantes sont aussi en cause. Les centres d'appels constituent bien évidemment un cas d'école, mais de nombreux salariés travaillant en open space peuvent aussi subir le bruit des collègues (discussions informelles, conversations téléphoniques...) et des outils (téléphones, unités centrales, clim...).